5 minutes

Les User Stories font leur apparition dans le cadre de la méthode eXtreme Programming “XP”, méthode agile orientée sur l’aspect réalisation d’une application. C’est en 1999 que Kent Beck, un des créateurs de cette méthode, publie le principe des User Stories – ou récits utilisateurs. Pour la première fois, des cartes permettent de définir des tâches: elles sont alors utilisées pour déterminer des fonctionnalités à développer.

Depuis, les User Stories ont été largement adoptées dans les processus des méthodes Agile. Bien que personne ne conteste leur utilité dans la gestion de projet moderne, il n’en reste pas moins que la rédaction d’une User Story pertinente et utile pour vos équipes reste parfois un véritable parcours du combattant. Comment être certain que votre User Story est suffisamment détaillée ? Quel bénéfice tire notre utilisateur final ? 🤯

Dans notre article, nous répondons à ces questions ! Vous retrouverez ici les étapes clés pour tirer le meilleur de vos User Stories. 👇

Efficacité

Qu’est ce qu’une User Story ?

Pour commencer, partons de la définition. Une User Story est une phrase caractérisant une fonctionnalité de votre produit ou de votre service. Elle est toujours rédigée selon le point de vue de l’utilisateur final

📢 Votre User Story doit vous permettre de déterminer la valeur ajoutée d’une fonctionnalité de votre produit pour votre client.  

Créées par le Product Owner, les User Stories composent le Product Backlog : ce sont donc elles qui définissent quelles fonctionnalités devront être développées tout au long de votre projet. 

Prenons un exemple concret : supposons que je sois le responsable des ventes des produits de notre société. Tous les jours j’utilise notre outil de gestion des ventes pour faire un export brut des données (CSV). Je construis ensuite un reporting que j’analyse et transmets à ma direction.

En tant que responsable des ventes, j’aimerais obtenir cet export CSV tous les matins dans ma boîte mail. Cela m’évitera les 4-5 cliques que j’effectue tous les jours (et qui ont peu de valeur ajoutée).

À partir de cet exemple, l’User Story qui pourrait être construire est :

En tant que “Responsable des ventes”

Je veux “recevoir un export des ventes par email tous les matins à 9h00”

Afin de “Consacrer plus de temps sur le travail d’analyse” (travail où j’ai la plus forte valeur ajoutée)

Découvrons maintenant les étapes de construction !

Les étapes clés de la rédaction d’une User Story

1 – Définir ses personas

Certes, cette première étape peut sembler évidente. Elle est, bien entendu, centrale à la rédaction de vos User Stories !

📢 Un persona est un personnage fictif, qui représente une portion des utilisateurs finaux de votre produit. En définissant votre persona, vous vous mettez à la place de votre cible, dans l’objectif de comprendre ses besoins ainsi que ses problématiques vis-à-vis de votre produit.

Le plus souvent, un persona est composé :

📌 d’un nom, d’une photo et d’un profil détaillé,

📌 de la description des comportements ainsi que de ses besoins,

📌 d’un objectif.

Définir vos personas de manière claire et détaillée vous aidera à déterminer les fonctionnalités apportant de la valeur ajoutée à votre produit ! Afin de vous aidez à construire vos personas, vous pouvez vous appuyer sur des outils, comme Make My Persona.

2 – Identifier les besoins

Définir vos personas vous aiguillera dans l’expression de leurs besoins. Ces 3 questions vous aideront à cadrer vos réflexions :

📌 Qu’est-ce que mon utilisateur veut faire ?

📌 Quelles frustrations veut-il éviter ?

📌 Quels bénéfices souhaite-t-il trouver dans notre produit ?

📢 Il ne faut pas oublier qu’à chaque besoin correspondra une User Story unique ! 

3 – Rédiger votre User Story

Arrive ensuite l’étape centrale de vos User Story : la rédaction ! Idéalement, elle se compose de trois parties, composant une phrase : 

En tant que [persona],

je veux [besoin] 

afin de [résultat attendu].

📢 Pensez à utiliser des mots clairs et concis ! Par exemple, le terme “rapidement” ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. Il vaut mieux favoriser des expressions précises et mesurables telles que “en moins de 3 minutes”.

4 – Vérifier la faisabilité

Maintenant que vous avez rédigé votre User Story, il vous faut ensuite vérifier si elle sera réalisable par vos équipes. Pour cela, vous devez vous assurer qu’il est possible de l’exécuter :

📌 par une personne,

📌 en une seule itération.

Si ce n’est pas le cas, il vous faudra alors diviser votre User Story jusqu’à pouvoir respecter ces deux règles ! 

5 – Vérifier la qualité 

De nombreux outils et méthodes existent pour vérifier la qualité de vos User Stories. Par exemple, dans les méthodologies Agile, la méthode la plus courante est de suivre ou respecter le mnémonique INVEST. Cet mnémonique permet de définir les éléments caractérisant votre User Story ainsi que de contrôler sa construction ! 

📌 Indépendante 

Comme indiqué précédemment, une User Story correspond à une fonctionnalité unique de votre produit. Elle ne doit pas dépendre ou nécessiter la réalisation d’une autre fonctionnalité !

📌 Négociable 

Les détails de votre User Story ne doivent pas être figés – ce serait contraire aux principes des méthodologies Agile.

📌 Valorisable

Qui dit fonctionnalité unique, dit également une plus-value identifiée ! Chacune de vos User Story doit contenir un gain pour votre utilisateur final.

📌 Estimable 

Il est important de pouvoir estimer la durée de travail que représente votre User Story pour vos équipes.

📌 Suffisamment petite

Une User Story doit être réalisable en une itération.

📌 Testable 

Par testable, il faut comprendre mesurable et quantifiable. Comme expliqué plus haut, utiliser des termes chiffrés plutôt que des expressions non-factuelles vous permettra de tester votre User Story ! 

📢“3 minutes” est un meilleur indicateur que “rapidement”. 

6 – Partagez votre User Story avec votre équipe !

Une fois vos User Stories validées, la dernière étape du processus reste la discussion avec les membres de votre équipe projet ! Cette étape cruciale vous permettra de tester vos User Stories, et discuter avec votre équipe de l’utilité de celle-ci, ainsi que des détails de sa réalisation.

📢 Une User Story est un résumé d’une fonctionnalité qui devra être développée dans votre produit. En débattant de celle-ci avec votre équipe, vous allez la détailler, et ainsi vous assurer qu’elle pourra être réalisée par vos développeurs, le tout sans dévier du besoin exprimé ! 

Pour conclure

Ça y est, vous avez terminé ! Votre User Story est enfin prête à être intégrée dans votre Product Backlog.

Bien que nous vous présentons ici des étapes clés dans la rédaction de vos User Story, il me semble important de rappeler qu’il ne s’agit que d’UNE manière parmi tant d’autres pour rédiger des User Story. Chaque projet aura sa propre façon de créer ses User Stories : le plus important est de définir le format convenant au mieux à l’ensemble de l’équipe !

Les étapes clés de la rédaction d'une User Story