6 minutes

Vous vous sentez perdu en découvrant la méthodologie Scrum ? Afin de devenir un pro de la gestion de projet Scrum et de la planification de sprint, il faut mettre la main à la pâte, comme en cuisine ! Commençons simplement par la liste des éléments indispensables à la méthode agile Scrum.

Méthodologie Scrum : introduction des différents rôles agiles

Vous souvenez-vous de la première fois où vous avez fait un gâteau au chocolat seul ? De mon côté, j’avoue que ce n’était pas de la tarte (sans mauvais jeu de mots). Mais, en suivant la bonne recette, tout devient beaucoup plus simple et l’on gagne rapidement en efficacité et en aisance

Comme dans toute bonne recette, il est important de présenter les ustensiles de base. Dans les méthodes agiles Scrum, cela correspond aux rôles des membres de l’équipe projet. Décryptons comment le Scrum Master, le Product Owner et l’équipe de développement agile interagissent ensemble dans cette gestion de projet.

Le Scrum Master,  garant du projet agile

Si l’on compare le rôle du Scrum Master à un ustensile à utiliser pour notre recette de gâteau au chocolat, ce dernier prend sans hésitation la place du moule ! C’est lui qui permet au gâteau de prendre forme et de ne pas s’éparpiller, en étant garant du suivi et du respect des méthodes Agiles.

En effet, dans les nouvelles méthodes de gestion de projet (opposées aux méthodes traditionnelles : cycle en V, cascade…), le Scrum Master guide l’intégralité de l’équipe agile. Il est le garant du respect des règles pour développer une méthode agile. Il gère les différents évènements et artefacts, tels que les sprints et daily meeting.

Mais attention, le Scrum Master n’apparaît pas qu’en fin de projet agile. Toute votre recette de gâteau est conditionnée par la taille de votre moule ! Le Scrum Master supervise donc la totalité d’une gestion de projet Scrum, en passant par le choix des ingrédients, l’avancement intégral du projet, ses spécifications, et cela jusqu’à la dégustation.

Product Owner, responsable de la vision produit

Le deuxième ustensile indispensable à votre gestion de projet Scrum est le Product Owner (PO). Grâce à sa connaissance poussée des besoins clients, le PO va guider l’équipe de développement pour obtenir un gâteau à la fois moelleux et fondant. Un peu comme une balance en cuisine ! Il indique la bonne quantité d’éléments réalisables pour réussir un sprint.

Le PO est garant de la vision produit. C’est lui qui maximise la valeur des incréments créés par l’équipe de développement agile durant les itérations du projet. Il s’assure également que la vision du produit final soit toujours en tête de l’équipe. Le PO est flexible, peu lui importe la manière dont les ingrédients sont mélangés . Il vérifie seulement que tous sont présents en bonne quantité pour atteindre sa vision du gâteau.

L’équipe développement, développeurs agiles du projet Scrum

L’équipe développement est le noyau central de votre pratique agile. C’est elle qui va mélanger tous les ingrédients, comme un fouet ! Lors de chaque sprint, l’équipe de développement va produire un incrément (une version du produit) que tout le monde pourra goûter (enfin tester, mais vous aviez compris).

Afin de créer cette version, les développeurs s’appuient sur les User Stories que l’on retrouve dans le sprint backlog. Ils utilisent également un tableau Kanban pour organiser leur travail. Chaque User Story correspond à une caractéristique attendue par le client sur le produit final !

Les évènements en gestion de projet Scrum

Bien que vous ayez tous les ustensiles à votre disposition, il vous sera impossible de réussir votre gâteau au chocolat sans suivre certaines étapes ! En effet, il faut incorporer les ingrédients dans un ordre bien précis, afin de structurer vos cycles de développement. On ne voudrait pas que votre gâteau soit trop cuit, ou que vous oubliez de faire monter les blancs en neige !

Le sprint, base de la méthode Scrum

Les sprints sont le cœur de votre gestion de projets. C’est autour d’eux que s’organisent tous les autres évènements Scrum ! Un sprint définit une période de temps d’environ un mois. Cette durée reste la même tout au long de votre projet agile.

cycle scrum

Un sprint est une itération (ou cycle itératif) pendant laquelle l’équipe développement va produire une version testable du produit. Dès qu’un sprint se termine, un nouveau commence, avec de nouvelles caractéristiques à développer pour l’équipe projet. Enfin, différentes réunions structurent cette approche agile : vous pouvez les voir comme les instructions de  votre recette !

Le sprint planning, organiser votre projet Scrum

Le sprint planning est la première réunion qui structurera votre sprint : c’est avec elle que tout commence ! La totalité de l’équipe projet (le Scrum Master, le Product Owner et l’équipe de développement) se réunit et planifie ensemble les éléments qu’ils développeront pendant le sprint.

Ici, on s’intéresse à la valeur du sprint, ainsi qu’au travail qui doit être réalisé et la manière dont il doit l’être. Lors de cette réunion, l’équipe déplace les User Stories sélectionnées sur le tableau Kanban : elles passeront donc du Product Backlog à la colonne “To Do” ! 

Si l’on compare cette réunion à notre recette de gâteau au chocolat, le sprint planning correspond à la sélection des ingrédients. C’est ici que l’équipe réfléchit aux éléments nécessaires pour réaliser le gâteau ! 

Daily Scrum, réunion quotidienne des équipes agiles

Cette réunion, comme son nom l’indique, a lieu tous les jours de votre sprint. En seulement 15 minutes, chaque membre de l’équipe développement expose 3 éléments : pour commencer, le travail réalisé la veille, ensuite les points bloquants rencontrés, et enfin, le travail planifié pour la journée.

En faisant le point une fois par jour sur un court créneau, vous assurez une prise de décision rapide entre les membres de l’équipe agile, et facilitez la communication au sein de l’équipe développement. Cette réunion vous permet de gagner en agilité !

Sprint Review, avant-dernière étape du sprint Scrum

Avant-dernière étape du sprint, le sprint review est un temps de présentation : l’équipe Scrum dévoile l’incrément produit pendant le sprint. Cette réunion est planifiée à la fin de chaque sprint, pour une durée maximale de quatre heures.

On y fait le point sur les caractéristiques produites pendant l’itération, ainsi que sur les changements qui ont impacté l’équipe de développement. Les prochains challenges et caractéristiques à développer sont abordés, et le product backlog peut être modifié afin d’y répondre ! Pour faire simple : vous avez dégusté votre gâteau au chocolat et vous faites le bilan ! Le gâteau était-il trop sec ? Pas assez cuit ?

Sprint Rétrospective, dernière étape de la méthode Scrum

Et voici la dernière réunion de la méthodologie Scrum : la sprint rétrospective. Ce temps d’échanges s’effectue à la fin de chaque sprint, sur une durée maximale de trois heures

Ici, l’intégralité de l’équipe projet se questionne sur le déroulement du sprint, les éléments s’étant bien passés et ceux qui, au contraire, ont pu bloquer. Par exemple : n’aurions-nous pas été plus efficace en montant les œufs en neige pendant que le chocolat fondait ? 

Cette dernière étape est cruciale, car c’est elle qui assure une amélioration continue dans vos équipes projets agiles. En faisant le bilan de tous les éléments et en écoutant le retour de tous les membres de l’équipe Scrum, vous tirerez des apprentissages utiles pour vos développements.

Les artefacts en méthode agile Scrum

Nous vous avons présenté les ustensiles et la recette construisant la méthodologie Scrum. Il est grand temps de se pencher sur les ingrédients !  Car vous ne réussirez jamais votre gâteau au chocolat s’il vous manque la farine, ou si vous confondez le sel et le sucre ! 

Product Backlog, le cadre du projet Scrum

Le Product Backlog correspond à votre placard à ingrédient. C’est dans ce dernier que vous trouverez tout ce qu’il faut pour réussir avec succès votre gestion de projet agile. C’est ici que sont décrites les caractéristiques du produit qui devront être développées pendant les sprints. 

Ces ingrédients sont finement sélectionnés par le Product Owner pour garantir une valeur maximale (et une saveur exceptionnelle).

C’est le Product Owner qui est responsable du Product Backlog, mais c’est l’équipe projet qui sélectionne les User Stories qu’elle peut réaliser lors de chaque sprint. Le Product Backlog sert donc de base à la totalité de la démarche agile.

Bien entendu, il n’est pas fixe et évolue tout au long de votre gestion de projet Scrum. De nouvelles User Stories, ainsi que des caractéristiques pourront être ajoutées au cours du développement, pour coller le mieux possible aux attentes du client.

Sprint Backlog, le plan des développeurs Scrum

Le sprint backlog correspond aux ingrédients nécessaires pour une étape particulière de votre gâteau. Par exemple, pour monter les blancs en neige, il vous faut des œufs, un peu de sel, et un batteur (ou un bon coup de poignet) !

Le sprint backlog recense toutes les User Stories qui seront développées pendant un sprint. Dans le tableau Kanban, chaque User Story doit se trouver dans la colonne “done” en fin de sprint !

Tableau Kanban, outil de gestion en méthodologie Scrum où sont classées les User Stories.

L’incrément, produit réalisé en fin de sprint

Et voilà le résultat tant attendu : votre gâteau ! L’incrément n’est ni plus ni moins qu’une version fonctionnelle et utilisable de votre produit. L’équipe de développement produit un incrément pendant un sprint, et il sert de base d’évaluation lors des sprints review.

Commencer une gestion de projet Scrum

Vous avez enfin en main toutes les informations pour réaliser un gâteau au chocolat fantastique ! Mais, si toutefois vous vous sentez encore mi-figue mi-raisin à l’évocation de la méthode Scrum, n’hésitez pas à faire appel à notre équipe : nous vous proposerons un accompagnement personnalisé.
Cerise sur le gâteau : voici la recette au chocolat préférée de notre équipe de gourmands.