3 minutes

Vous n’utilisez pas encore une infrastructure immuable dans votre développement DevOps ? Dans cet article, nous vous expliquons ce qu’est précisément une infrastructure immuable et pourquoi vous devriez l’implémenter dans votre environnement et vos déploiements DevOps !

Une définition simple de l’infrastructure immuable

Infrastructure mutable ou immuable ? Telle est la question. Toutes deux peuvent être utilisées pour gérer votre infrastructure. Et il est impossible de parler de l’une sans aborder l’autre ! Regardons donc les propriétés de ces deux infrastructures.

Infrastructure mutable

Le mot mutable désigne tout ce qui est capable de changement. Par extension, votre infrastructure est mutable si elle peut évoluer. Par exemple si vous pouvez modifier ses propriétés et encore l’utiliser pour faire tourner votre application.

Structure mutable - définition

Infrastructure immuable

En opposition, vous ne pouvez pas modifier une infrastructure immuable. Pour l’expliquer simplement, une fois vos services déployés, vous ne pouvez plus les faire évoluer ! Si vous voulez apporter des modifications à vos serveurs, il vous faudra en créer une nouvelle version.

Infrastructure immuable Définition

Pourquoi l’infrastructure mutable n’est pas un bon choix ?

Quand on se penche seulement sur les définitions d’une infrastructure mutable et immuable, il semble plus intéressant de s’arrêter sur la première. Effectivement, il est plus simple de configurer une infrastructure mutable. Les évolutions peuvent se faire beaucoup plus rapidement, mais ces infrastructures sont beaucoup plus difficiles à maintenir.

Par exemple, si votre projet a plusieurs serveurs, chacun d’entre eux va avoir sa propre configuration. Quand vous ajouterez les changements dont vous avez besoin sur ces serveurs, vous risquez de ne pas obtenir le même résultat sur chacun d’entre eux ! Cette situation s’appelle une dérive de configuration. Cela rend très difficile pour vos équipes de savoir l’état de vos serveurs et le comportement de chacun d’entre eux. 

Si nous reprenons notre schéma de l’infrastructure mutable, voici ce qu’il se passe réellement quand vous appliquez des changements sur vos serveurs :

Comparaison infrastructure mutable : ce que l'on veut et ce que l'on a

Une fois que vous obtenez cette configuration, vous ne pouvez pas affirmer que votre application se comportera de la manière dont elle devrait. Vous aurez également du mal à trouver les erreurs techniques qui se seront glissées dans votre configuration, ainsi qu’à les reproduire, car chaque serveur aura son propre comportement. Plus de complications et de travail pour vos équipes avec une baisse de confiance dans vos systèmes… ce n’est pas le meilleur des cas, vous ne pensez pas ?

Infrastructure immuable en DevOps

Maintenant que nous différencions l’infrastructure mutable et immuable, regardons comment la seconde peut améliorer vos déploiements et vous aider à booster vos processus DevOps !

Utiliser une infrastructure immuable dans vos process DevOps

Les infrastructures immuables sont un incontournable pour vos équipes DevOps. En effet, ces infrastructures sont faites pour fonctionner dans des déploiements utilisant le cloud (qui vous permettent de tirer le plus de bénéfices possibles). Leurs performances sont également optimales associées à la conteneurisation ! La conteneurisation (avec Docker si je ne peux en nommer qu’un seul) est une base du DevOps, de même que l’automatisation des processus.

Les bénéfices de l’infrastructure immuable

En utilisant une infrastructure immuable, vous tirerez de nombreux bénéfices pour vos projets DevOps.

📌 Du fait que vous utilisez un nouveau service pour chaque changement nécessaire à votre projet, vous évitez les dérives de configuration. En cas de problème sur vos nouveaux serveurs, il vous suffit de supprimer l’instance causant les erreurs et rediriger vos applications vers vos anciens serveurs. Cerise sur le gâteau : cette action qui peut être automatisée

📌 Vous augmentez l’évolutivité de votre projet et êtes sûr de ce que vous avez en production. Vous assurez ainsi un meilleur contrôle de vos applications et de leurs déploiements.

📌 Les tests pour la qualité sont plus fiables, et ce pour toutes les étapes de votre projet : développement, test et production !

📌 Enfin, l’infrastructure immuable est abordable et votre équipe peut facilement créer de nouveaux serveurs en pratiquant le DevOps !

Quelques prérequis avant de commencer

Comme vous vous en doutez, l’infrastructure immuable va permettre un meilleur déploiement pour votre application. Afin d’assurer le bon fonctionnement de votre infrastructure, vous devez respecter quelques règles avant de commencer votre déploiement. Par exemple, votre application doit être « stateless » (c’est-à-dire ne pas stocker de données) si vous voulez passer d’un serveur à l’autre sans accroc !